Le vieillissement de la peau

22 Novembre 2017 | Par Admin | Astuces et Idées

0 commentaire

Pourquoi est-ce que nous vieillissons ?

Une bonne hygiène de vie compte pour beaucoup dans les mécanismes de vieillissement, nous le savons tous ! Mais….

Nous oublions parfois que le soleil, la cigarette, la pollution, l’alimentation et l’humeur jouent un rôle essentiel dans la conservation (ou pas) d’une peau lisse et tonique.




Le vieillissement de la peau…

Avec l’âge, notre peau subit de nombreux changements. Elle devient plus fine et la division cellulaire ralentie. La faculté d’auto réparation ralenti également et les plaies se ferment plus lentement.

La peau perd de son élasticité à cause de la dégradation du réseau de fibres d’élastine et de collagène qui  forme une sorte d’échafaudage, dans les couches plus profondes de la peau, et qui soutient la surface de la peau.

Les glandes sébacées s’atrophient, privant ainsi la peau de sa barrière hydrolipidique et diminue sa capacité à retenir l’eau.

Les expressions marquent progressivement la peau, les émotions négatives ont tendance à engendrer des rides et un vieillissement moins esthétique. La gravité entraine les joues flasques (à la Hitchcock) et les paupières deviennent tombantes.

Le soleil…

Il ne faut pas sous estimer le rôle de l’exposition au soleil dans le vieillissement prématuré de la peau (photoaging), voir dans les cancers de la peau. On estime que le soleil est responsable pour 90% des signes de vieillissement de la peau, la plupart des dommages font suite aux surexpositions avant l’âge de 20 ans.

Même de petites quantités de rayons UV enclenchent un processus qui peut engendrer des rides. Les rayons UVA et UVB pénètrent les couches de la peau et endommagent les cellules. Ils sont la cause  de l’apparition de rides, d’une diminution des immunités, de maladies liées au vieillissement et même du cancer de la peau.

Les rayons du soleil endommagent les fibres de collagène (la protéine structurelle de la peau) et causent une accumulation de l’élastine anormale. La peau réagit en produisant de grandes quantités  d’enzymes MMP (Matrix MetalloProteinases ou Métalloproteineases micellaires). La fonction normale des MMP est de remodeler les tissus endommagés par une exposition solaire en produisant du collagène, cette fonction a cependant une faille car des MMP produits par l’exposition solaire dégrade également le collagène. Le résultat est la formation de fibres de collagènes désorganisées appelées : cicatrice solaire. La répétition de cette reconstruction désorganisée cause les rides et la  surproduction d’oxydants appelés des radicaux libres.

 L’exposition au soleil produit des quantités excessives de radicaux libres qui peuvent endommager les cellules du corps et même altérer leur ADN. L’Oxydation contribue à la formation de rides, car il active les MMP spécifiques qui dégradent les tissus connectifs.

 La Cigarette…

La fumée de cigarette produit des radicaux libres sans oxygène qui accélèrent la formation de rides, de maladies de la peau lié à l’âge, et augment le risque de cancers de la peau sans mélanomes. Des études suggèrent également que la fumée de cigarette produit des quantités plus importantes de MMP qui dégradent le collagène.

La Pollution…

Les polluants aussi ont leur rôle à jouer dans le vieillissement de la peau, l’Ozone pose plus particulièrement un problème pour la peau. Une des études a suggérée que  l’ozone réduit la quantité de vitamine E (un antioxydant important) dans la peau.

Les régimes…

Si le corps subi une perte de poids trop importante rapidement, les cellules graisseuses qui remplissent le visage n’ont pas le temps de réagir, et cela entraine un affaissement, donne un aspect émacié et engendre des rides profondes.

Il y a bien sur un facteur héréditaire, mais agissons d'abord sur les choses que nous pouvons changer ! 

Ajouter un commentaire