Les Argiles- Première Partie

30 Octobre 2017 | Par Admin | Focus sur

Les Argiles- Première Partie

0 commentaire

Qu’est-ce que c’est une argile ?, d’où viennent –elles ? Quelle sont  la différences s entre les argiles blanches, jaunes rouges et vertes ? 



Les Argiles


 Les argiles sont la conséquence de la métamorphose d’une roche :



  • La roche- mère s’est altérée avec le temps à cause des évolutions de température et d’hygrométrie et forme des argiles dites de transformation. Elles conservent  une grande part de silice qui est abrasive. Elles sont donc lavées et traitées,c’est le cas du kaolin.

  • Roches argileuses qui endurent une nouvelle érosion et sont emportées par les eaux, pour former des couches de sédimentation, c’est les argiles sédimentaires. Elles sont plus pures, car les composants les plus lourds n’ont pu suivre les plus légers entraînés par les eaux.


 


Toutes les argiles sont composées de minéraux argileux garants de leur plasticité : Les silicates, et d’autres minéraux responsables de leur couleur :


Les dénominations des argiles selon la couleur (blanche, verte, rose) n’indiquent aucune unité de structure ou de composition : la couleur verte pouvant correspondre à une montmorillonite qu’une illite.


Le fer est un des principaux responsables de la couleur des argiles : la couleur noire trahit la présence  de sulfure de fer. En présence d’une légère oxydation, le fer ferreux donne une couleur verte. La couleur orangée à rouge est due au fer ferrique (le plus oxydé). Les colorations violacées sont souvent dues à la présence d’oxydes de manganèse.


On peut classer les argiles non pas selon leur type chimique, mais en fonction de leur structure interne. Certaines voient leurs minéraux s’organiser en feuillets et d’autres en fibres.



  • Les attapulgites et les sépiolites ont une structure fibreuse.

  • Les kandites (kaolinite, halloysite, antigorite), les smectites (montmorillonite), les vermiculites et les illites, la prophyllite et la gluconite ont une structure en feuillets à deux ou trois couches.


Les argiles se différencient de par leurs propriétés : absorbantes et adsorbantes.


L’absorption : laisse pénétrer, éponge, pompe et retient dans sa substance les liquides. Ce qui permet à certaines argiles d’être désodorisantes, purifiantes, ou encore décolorantes : Argiles à structure fibreuses. Elles peuvent absorber jusqu’à 40% de leur poids en liquide. Elles ont donc des vertus nettoyantes car elles absorbent les impuretés ou éliminent les mauvaises odeurs.


En cosmétique, une argile à structure fibreuse peut rééquilibrer la sécrétion de sébum, dégraisser les cheveux ou assécher la peau.


L’adsorption : retient, fixe à la surface, échange des particules comme les minéraux contre les toxines : Argiles à structure en feuillets. Elles désintoxiquent, leur pouvoir antibactérien est doublé d’une vertu protectrice, cicatrisantes, elles reminéralisent l’organisme.


En cosmétique, on utilise l’argile sous forme de masque, de cataplasmes, d’enveloppement. Nous conseillons vivement l’usage simultané des argiles et des huiles essentielles et des huiles végétales, en synergie. L’argile et les huiles essentielles voient en effet leur action multipliée lorsqu’elles fonctionnent ensemble.


Pour un masque ou un cataplasme d’argile avec des huiles essentielles, la proportion d’huile essentielle doit rester faible. Une couche mince d’argile suffit (de 1 mm à 4 mm) puisque seules les molécules d’huile essentielle en contact avec la peau sont actives. Pour un masque facial aux huiles essentielles, ne pas appliquer autour des yeux, ou remplacer par un hydrolat. Il est également conseillé de rajouter à la formule du masque ou du cataplasme une petite quantité d’huile végétale, de préférence riche en acides gras essentiels.


L’application est d’environ ¾ d’heure à 1 heure, car pendant ce temps, la douceur de l’huile végétale nourrissante et les principes actifs de l’huile essentielle sont convenablement absorbés par la peau.


N.B.Ne jamais laissé un masque en argile secher sur la peau.


Acheter Les Argiles

Ajouter un commentaire